Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for décembre 2009

Rimmel London

Après les soins et les parfums, j’aimerais vous parler d’une marque de maquillage que la plupart d’entre vous connaissent déjà: Rimmel London. Quand la marque est (re?)venue en France il y a quelques années dans nos Monoprix, je me suis dit « Enfin! ». Eh oui, tellement de gens ici et dans d’autres pays utilisent le mot rimmel pour désigner le mascara, qu’il était étrange que cette marque ne soit pas vendue en France. J’ai fait quelques recherches pour vous afin d’en savoir plus sur cette marque.

Eh bien figurez-vous que, pour changer un peu dans le monde merveilleux de la beauté, c’est un Français qui est derrière cette histoire que je vais vous résumer ici.

Tout commence en 1820, quand un parfumeur formé par Lubin (parfumeur de l’Impératrice Joséphine – la marque a été remise au goût du jour récemment), un certain Monsieur Rimmel, accepte d’aller gérer une parfumerie à Londres, du côté de Bond street.

Comme apprenti, il prend son fils Eugène – un prénom prédestiné dans le secteur, on dirait. A seulement 14 ans, Eugène Rimmel décide d’ouvrir sa propre parfumerie, House of Rimmel. Avec son père, il met au point de nombreuses formules de parfums et de cosmétiques, et voyage partout dans le monde à la recherche d’ingrédients intéressants. Ses vinaigres de toilettes et ses pommades parfumées rencontrent un franc succès qui font de lui un fournisseur de la famille royale britannique. Mais son coup d’éclat réside dans l’invention du premier mascara non toxique – d’où l’utilisation du nom de la marque pour désigner ce type de produit en général, ce qu’on appelle branduit en jargon marketing.
Le marketing était d’ailleurs un autre domaine où Eugène Rimmel excelle: catalogues, campagnes de publicité en partenariat avec des théâtres anglais… bref, un homme d’affaires avant-gardiste.

Si la société a ensuite été gérée par ses deux fils et est restée dans le giron familial jusqu’en 1949, elle a ensuite été ballottée de rachats en rachats. Mais en 1996, celui effectué par le groupe mondial Coty semble être le bon.

La marque se met alors à capitaliser sur son identité londonienne: colorée, contemporaine, fun et fashion. Le tout à des prix accessibles, esprit « street style ».

Pour donner un visage à cette identité à part dans le monde du maquillage, la marque s’offre les services d’égéries en vue. Au premier rang, on retrouve la plus célèbre it-girl londonienne pur jus, Kate Moss. Mais aussi la chanteuse Sophie-Ellis Bextor et la mannequin Lily Cole. Début 2010 elles seront rejointes par Coco Rocha et Georgia Jagger puis par d’autres jeunes femmes de différentes ethnies pour mieux coller au cosmopolitisme si caractéristique de Londres.

Pour ma part, j’aime beaucoup le concept de la marque: cet esprit londonien décalé, coloré et un peu rock, le tout à des prix abordables, j’adhère. Les campagnes de publicité vont dans ce sens et mettent l’accent sur des personnalités britanniques (ça change de L’Oréal « Paris » incarné par une majorité d’Américaines!), j’adhère aussi.

Là où ça colle moins, c’est pour le plus important – les produits. Ceux que j’ai testés sont pas mal mais ne cassent pas des briques non plus. Mais ce qui me gêne le plus, c’est que lorsque je vois l’excentricité, les associations parfois hasardeuses de couleurs flashy des tenues des Anglaises chaque jour dans la rue, je trouve que la palette de coloris proposée par Rimmel n’est pas vraiment raccord. Si vous regardez leurs fards à paupières par exemple, vous trouverez une majorité de teintes finalement assez passe-partout, jolies mais banales, colorées mais pas trop. En bref, j’ai l’impression que Rimmel est rock’n’roll sur le papier mais beaucoup trop sage dans les faits – peut-être pour ne pas trop faire peur aux distributeurs mass-market qui référencent la marque?… dommage!

Je vous parlerai prochainement d’autres marques de maquillage anglaises, notamment BarryM, et cette fois, promis, ça va swinguer!

Pratique

En France, Rimmel se trouve chez Monoprix et en grands magasins.
En Angleterre, partout, notamment chez Boots, Superdrug, etc.

Prix: de 4 à 12€ en France – de 3 à 8£ en Angleterre

Les avis conso sur Beauté-Test

Publicités

Read Full Post »

Miller Harris

Après les soins, passons aux parfums.
Mais je vous propose de rester à Londres avec la marque Miller Harris.
Elle a été créée par Lyn Harris en 2000. Après avoir été formée au métier de parfumeur en France et avoir travaillé avec une grande maison de composition spécialisée dans les matières premières naturelles, cette Anglaise est rentrée à Londres pour lancer sa propre activité.
Elle a commencé par du sur-mesure (elle en fait toujours, si l’aventure vous tente et que le porte-monnaie suit), et, le succès aidant, elle a créé sa marque, Miller Harris (Miller étant le nom de son père).

(source: chiclondres.com)

Miller Harris est une marque vraiment particulière et ce à plusieurs égards.
Tout d’abord, contrairement à 90% des marques présentes sur le marché de la parfumerie qui se contentent d’envoyer un brief à des maisons de compositions en leur demandant un truc à la mode qui se vendra comme des petits pains, chez Miller Harris les parfums de la marque sont créés par Lyn Harris: aucune société extérieure, aucun autre nez ne se substitue à la créatrice. Du coup on retrouve la patte créative de Lyn dans toutes les fragrances de la marque.

Ensuite, il faut savoir que Lyn est très méticuleuse dans le choix de ses matières premières. Elle utilise des matières naturelles chaque fois que c’est possible. Elle passe plusieurs mois par an à Grasse pour choisir ses essences. Et elle sélectionne ce qu’il y a de meilleur: vanille de Madagascar, jasmin d’Egypte, citron vert de Jamaïque, rose de Turquie… Un vrai voyage dans chaque flacon, d’autant que la plupart des créations de Lyn sont inspirées d’un souvenir lié à un lieu, un instant vécu: un temple à Kyoto, un champ de tubéreuses à Grasse, la chaleur d’Ibiza, une promenade matinale à Port-Cros… choisissez votre destination!

Mais surtout, ce que j’adore dans cette marque, c’est l’art d’associer la tradition française de la parfumerie de qualité, à un twist contemporain tout britannique. Ce que je veux dire par là, c’est que les créations sont très travaillées, superbement construites, comme dans la parfumerie classique… mais il y a, dans chacune d’entre elles, quelque chose qui les rend vraiment originales, loin des sentiers battus. Cela peut être une matière première oubliée que Lyn a remise à l’honneur, une association inattendue, un accord inhabituel…
Une autre originalité: aucun parfum ne porte la mention « pour homme » ou « pour femme ». Et il est vrai que j’ai remarqué que certains de ses parfums, que je trouve plutôt féminins, ont quelques hommes pour adeptes, et vice-versa.

Attention, parfois on tombe sur des choses assez déroutantes, peut-être trop pour moi. Je pense à L’Air de Rien, créé avec Jane Birkin, que je trouvais affreux au début mais qui a finalement du charme. Ou aux cultes que Lyn voue aux hespéridés, qui, personnellement, me laissent de marbre – Citron Citron et Tangerine Vert, très peu pour moi – ainsi qu’aux boisés/fumés qui me mettent mal à l’aise – si vous êtes comme moi, évitez Vétiver Bourbon ou le dernier Fleurs de Bois.

Mais si vous aimez les floraux ou les orientaux, vous adorerez: l’innocent Coeur de Fleur, le pétillant Fleur du Matin, ou, plus sensuels, l’envoûtant Fleur Oriental, le mutin Coeur d’Été, ou, mon chouchou dont je ne me lasse pas, le gourmand et enivrant Noix de Tubéreuse.
Pour les hommes, piochez entre l’élégance intemporelle de Feuilles de Tabac, la fraîcheur sensuelle de Terre de Bois ou le sucré-salé de Figue Amère.
Et si vous êtes de passage à Londres, foncez chez Liberty pour essayer la création exclusive de Lyn Harris pour ce magasin mythique : il s’agit de Rose en Noir, un oriental romantique et rock’n’roll

La plupart des produits sont déclinés, selon les gammes, en bougies, laits corporels, savons… Depuis peu, la marque se tourne aussi vers le « lifestyle » en proposant des thés et huiles d’olives parfumés, des eaux florales à utiliser en tonique ou pour parfumer peau ou vêtements, etc.

 (source: millerharris.com)

Pratique

En France, vous pourrez trouver les créations Miller Harris au Bon Marché ainsi que chez des parfumeries indépendantes. Le site français de la marque fait e-boutique.

A Londres, rendez-vous dans les très jolies boutiques de la marque ou en grands magasins.

Prix: de 25 à 215€ en France – de 9 à 150£ en Angleterre

Read Full Post »

REN skincare

Qui a dit que cosmétiques naturels, haute technologie et textures impeccables étaient incompatibles? C’est tout cela que la marque londonienne REN skincare a réussi à associer dans ses produits.

Tout commence quand la femme d’un des fondateurs, Antony, a fait une réaction à de nombreux produits de soin du visage alors qu’elle était enceinte. Il a alors eu l’idée de créer, avec son partenaire Robert et une pharmacienne française, une ligne de cosmétiques propre (c’est ce que REN signifie en Suédois) et sûre: c’est ainsi que la marque REN est née en 1999.

Déjà, les formules sont packagées sous vide: du coup, elles ne sont pas en contact avec l’air ou votre peau, et cela minimise l’utilisation de conservateurs synthétiques.

D’autre part, la marque formule ses produits en se passant d’un maximum de substances potentiellement nocives à l’environnement ou irritantes pour la peau: les formules sont 100% sans parabènes, composés pétrochimiques, colorations synthétiques, PEG, glycols ou encore silicones.

Concernant les produits eux-mêmes, ils ne sont pas « bios » mais contiennent plus de 97% d’extraits de plantes ou de minéraux. La marque explique que certains ingrédients nécessaires à la formulation incluent des émulsifiants et des détergents, et que bien d’autres sont, par définition, des ingrédients transformés, rendant le terme « biologique » inapproprié.

Et ce que j’aime beaucoup dans cette marque, c’est sa dimension plaisir, parfois pas assez mise en avant chez les marques naturelles. J’apprécie le design épuré avec une touche de couleur des packagings. Quant aux textures, elles se font fondantes, non grasses. Un soin particulier est également apporté au parfumage des formules : raffiné, pas du tout agressif, le tout sans fragrances synthétiques.

Plusieurs produits de la marque sont plébiscitées par des célébrités (Kate Moss, Alanis Morissette…) et sont devenus cultes en Grande-Bretagne : c’est par exemple le cas de la ligne de produits pour le corps Moroccan Rose Otto, de l’Omega 3 Overnight Lipid Renewal Serum ou encore de la Sirtuin Phytohormone Replenishing Cream.

 

Pratique

En France, REN est disponible au Bon Marché à Paris (y-compris sur leur site de vente en ligne) ainsi que dans quelques parfumeries indépenantes.

En Angleterre vous trouverez ces produits chez SpaceNK et dans certains grands magasins.

Prix: de 15 à 81€ en France – de 9 à 45£ en Angleterre

Les avis conso sur Beauté-Test

Read Full Post »