Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for février 2012

En début de semaine dernière, c’était la folie absolue au bureau. Depuis plusieurs années, la marque pour laquelle je travaille est partenaire des BRITS, ce qui nous donne le droit, moyennant finances de notre part bien sûr, de chouchouter gratuitement les personnes connues et moins connues assistant à la grand-messe britannique de la musique. Le tout, dans l’espoir que cela nous rapport un max de citations dans la presse et la blogosphère évidemment!

Pour ma part, je n’ai pas regardé l’ensemble de la cérémonie mais ai repéré des looks plutôt intéressants arborés par certaines artistes britanniques. Voici ma sélection (source photo: Glamour UK):

Adele : maquillage sublime et cheveux bouffants

Il me semble que la France n’a pas échappé à la déferlante Adele. Autant le dire tout net, en Grande-Bretagne c’est carrément un tsunami. Cette chanteuse est vénérée, adulée, célébrée par toutes et par tous. D’ailleurs, le fait qu’elle a été coupée par l’animateur de la soirée alors qu’elle n’avait pas fini son discours a généré la colère de la presse, indigné qu’on ait pu se comporter ainsi avec la « Queen Adele ».

D’un côté, le culte voué à cette chanteuse à la voix sublime m’ennuie un peu parfois parce que sa popularité a fait germer au Royaume-Uni une tendance à considérer qu’être nettement en surpoids c’est normal et « ok » (un quart des adultes britanniques est obèse, ce qui n’est pas étonnant quand on sait qu’un repas normal ici est constitué d’un sandwich au pain de mie accompagné de chips, ou d’une tourte à la pâte feuilletée accompagnée de frites, etc). D’un autre, elle est aussi le symbole de nanas rondes et bien dans leur corps, qui montrent qu’il n’y a pas besoin d’être anorexique pour être glamour et couronnée de succès.

Mais ce qui est sûr, c’est que le maquillage d’Adele est pour moi le plus réussi parmi les chanteuses britanniques présentes aux BRITS. Son teint est parfait et bien travaillé – j’aime particulièrement le blush – et le rouge à lèvres légèrement brillant est harmonieusement assorti au à celui-ci, donnant un effet classe et doux à la fois. Les yeux sont à la fois bien étirés grâce à un beau trait de liner et une jolie frange de faux cils, mais ont été rendus très lumineux aussi à l’aide d’un fard rose nacré – le tout encadré par des sourcils superbement travaillés. Bref, une grande réussite ! J’avoue être un peu moins fan des cheveux : sur le dessus, on voit clairement qu’ils sont cramés à force d’être méchés et brushés, et cet effet hyper bouffant sur une personne déjà ronde… non, décidément je ne comprends pas.

Au total je donne un 9/10 à « Queen Adele » !

Emeli Sandé : sourire crispé et fond de teint à la truelle

Bon alors là, le moins qu’on puisse dire, c’est qu’Emeli n’est vraiment pas à son avantage sur cette photo. Si les faux-cils et l’excellent travail des sourcils mettent très bien en valeur ses yeux ébènes, le teint quant à lui est une véritable catastrophe : elle arbore d’énormes ridules au niveau du contour des yeux à 24 ans seulement, et, en bas des joues notamment, on a l’impression que sa maquilleuse a vidé un flacon entier de fond de teint super épais ! Serait-ce parce qu’Emeli a une peau pas très jojo au naturel ? Ou parce que la make-up artist a eu la main trop lourde ? On ne le saura peut-être jamais, mais ce qui est sûr c’est que son sourire crispé n’arrange rien du tout. Ajouté à cette coupe de cheveux absolument immonde (mais POURQUOI autant de femmes se rasent un côté de la tête en ce moment ? pour faire des économies de shampooing en temps de crise ?), tout ça ne met guère en valeur Emeli Sandé qui a l’air tout sauf féminine sur cette photo.

Je lui attribue donc un 1/20, « pour le papier et l’encre » comme disaient mes professeurs.

Florence Welch : charismatique comme toujours

La chanteuse de Florence & the Machine est une icône mode qui compte. Pas pour rien que Karl Lagerfeld en a fait sa muse le temps d’une séance photo où la rousse incendiaire posait en Chanel. De mon côté, je ne peux m’empêcher d’avoir de l’affection pour la musique de Florence & the Machine car leur premier album Lungs, sorti quelques jours avant mon arrivée à Londres est resté plus de 130 semaines consécutives au top 100 UK, a bercé mes premiers pas dans la capitale britannique grâce à ses hits comme « Dog Days ».

Cette année, Florence Welch est venue chanter aux BRITS mais son groupe n’était nominé dans aucune catégorie. Ce n’est pas pour cette raison qu’elle est passée inaperçue avec sa robe évanescente signée Alexander McQueen, son teint diaphane et sa chevelure de feu dont les ondulations lui donnent un côté sirène qui lui va comme un gant. En revanche côté maquillage, c’est assez minimaliste et pas formidable : ni le mascara ni le liner n’ont réussi à rectifier les traits d’yeux légèrement tombants, et le rouge à lèvres utilisé ici accentue encore plus l’absence de lèvre supérieure… pas glop ! Le teint en revanche, travaillé tout en transparence, avec peu de blush et des cernes encore présents, me rappelle les nymphes anglaises du peintre Waterhouse et sied parfaitement à sa personnalité.

Florence Welch me semble donc mériter son 7/10.

 

Emma Bunton : fraîche comme une rose anglaise

Si le nom d’Emma Bunton ne vous dit rien, alors son pseudo va peut-être vous rafraîchir la mémoire : « Baby Spice », anyone ? Eh oui, il s’agit bien de l’ex Spice Girl, la mignonne petite blonde un peu rondouillette, toujours habillée en couleurs pastel.

Si la robe en dentelle rouge sur dessous noir qu’elle portait ce soir-là n’a pas remporté tous les suffrages (beaucoup ont critiqué sa tentative de look « femme fatale » qui, fatalement, ne lui va pas du tout), j’aime en revanche son maquillage et sa coiffure. Son teint très « English rose » est joliment rehaussé d’un blush pêche, son rouge à lèvres assorti sur un sourire éclatant la rendent super pétillante, et les faux-cils donnent de l’intensité à son regard… regard qui aurait pu être amélioré grâce à un travail des sourcils, clairement négligés ici. J’adore particulièrement la coiffure : la coupe réussit intelligemment à donner une impression de volume sur des cheveux de bébé, et ce côté légèrement décoiffé rendent le look dynamique.

Un joli 7/10 pour Baby Spice !

Mais bon vous me connaissez maintenant, et vous devinez bien que ce n’est pas ce que j’ai retenu de cet évènement musical. Car ce dont je me suis délectée, c’est plutôt le retour de blur qui a régalé le public en enchaînant ses plus grands tubes. Depuis que j’ai vu cette vidéo, je croise les doigts pour qu’ils aient la bonne idée de venir chanter au Reading Festival cet été (en espérant que Damon se sera échauffé la voix avant de monter sur scène cette fois) !!

Et vous, avez-vous suivi cette cérémonie ? Y a-t-il des moments qui vous ont marqué ? Et qu’en est-il des looks que je vous ai présentés : quelle note attribuez-vous à Adele, Emeli, Florence et Emma ?

Publicités

Read Full Post »

Concours du 100ème billet!

Et voilà, nous y sommes: voici mon 100ème billet!

Que vous soyez arrivés ici…

…dès mon premier billet sur REN Skincare fin 2009

…avec une recherche Google qui vous a fait tomber sur mon article le plus populaire « Hello, English Rose ! »

…suite au billet qui a fait exploser mon record de visites quotidiennes a.k.a. le second volet de mes tribulations beauté japonaises

…après avoir lu un de mes articles pour le magazine Ici-Londres… ou en cliquant sur un lien dans une blogroll… ou que sais-je encore.

Et que vous me suivez en sous-marin ou prenez le temps de me faire part de vos intéressants commentaires (merci à mes recordwomen Marine, Sophielondon et Chamcham), que vous me « likez » sur Facebook, me « followez » sur Twitter, soyez mon « amie » sur Hellocoton ou abonnés à ma newsletter…

Je voudrais simplement vous dire : MERCI !

Mon blog étant un peu particulier de part son positionnement et son sujet plutôt niches, et mon choix étant de publier moins fréquemment que d’autres, non, je n’ai pas reçu des produits extravagants de la part de toutes les marques britanniques existantes afin de vous couvrir de cadeaux, sorry ! Plus simplement, je me suis rendue samedi soir tard au Boots de Piccadilly (heureusement qu’il est ouvert jusqu’à minuit celui-là !) et ai choisi des p’tits produits que j’aimerais faire essayer à l’une d’entre vous ainsi qu’une jolie pochette, et y ai ajouté un autre produit d’une marque que j’aime beaucoup. Il s’agit de :

Pour ce concours, ouvert aux résidents de l’Union Européenne, les règle sont simples :

–        Postez un commentaire me disant quelle marque britannique vous aimeriez trouver en France – si vous n’avez pas d’idées, allez donc faire un tour sur l’archive « Marques » du blog ! Les commentaires ne répondant pas à cette question ne feront pas partie du tirage au sort.

–        N’oubliez pas de renseigner votre adresse e-mail dans la case réservée à cet effet. Elle ne sera pas publiée sur le blog et ne sera visible que par moi, pas d’inquiétude ! C’est par ce moyen que je contacterai le ou la gagnant(e), qui sera sélectionnée par tirage au sort. Je publierai également son pseudo en edit à ce billet, ainsi que sur mes pages Facebook et Twitter.

–        Vous avez jusqu’au samedi 25 février 00h00 heure de Paris / 23h00 heure de Londres pour participer.

–        Si le ou la gagnant(e) contacté(e) par e-mail ne me donne pas son adresse postale par retour de mail dans les 3 jours, je tirerai au sort un(e) autre gagnant(e).

–        Le lot sera envoyé par la poste à le ou la gagnant(e) sous une semaine.

–        Note : Je fais le choix de ne pas ajouter de chances supplémentaires pour les buzz sur Facebook / Twitter ou sur un blog afin de ne pas automatiquement défavoriser les personnes ne disposant pas de ces outils. Evidemment, si vous avez envie de parler de ce concours ou que ce soit, n’hésitez pas et je vous en remercie par avance !

Voilà, tout est dit ! Il ne me reste plus qu’à vous souhaiter bonne chance !

Edit du 27 février: Le concours est clôturé. La gagnante est Jessica B! Bravo Jessica!! Je t’envoie un e-mail dans la matinée.

PS: N’oubliez pas mon sondage toujours en cours sur ma page Facebook afin de m’aider à décider à ouvrir de temps en temps les sujets abordés ici, ou pas. N’hésitez pas à aller voter – c’est simple comme un référendum, répondez par « oui » ou par « non » :-) Merci !

Read Full Post »

Comme la plupart des bloggeuses, j’ai une page Facebook au nom de mon blog, sur laquelle je partage avec vous non seulement les liens vers mes billets, mais également des articles ou vidéos coup de cœur ainsi que des sondages – si vous n’êtes pas encore abonnées, c’est par ici ! J’utilise aussi cette page pour suivre les marques britanniques dont j’ai parlé ou compte parler sur mon blog, afin d’être au courant de leur actualité. Ce week-end, j’ai enfin pris le temps de flâner un peu sur ma homepage ou s’affichent les derniers posts des marques que je suis, et ai été interpellée par celui de REN Skincare qui disait : « Finally, all is revealed! Enjoy the film (+18 only please…) » (traduction: « Enfin, tout est révélé! Bon film (pour les plus de 18 ans seulement svp…) »).

Forcément, j’ai voulu en savoir plus et ai cliqué sur la video que je vous laisse découvrir ci-dessous :

Comme vous pouvez le deviner, elle a été reprise sur les principaux blogs beauté et sites de magazines féminins britanniques ainsi que sur Twitter & Facebook : des grands noms comme BritishBeautyBlogger ou encore l’excellent hebdo gratuit Stylist se sont fait l’écho de cette vidéo pour le moins inhabituelle. Naturellement ( ! ), elle a déclenché de nombreuses réactions en commentaires… Pour résumer, on a celles qui:

  • trouvent ça magnifique, totalement en accord avec le positionnement naturel / simple / sans chichi de la marque ;
  • jugent cette vidéo obscène car montrant une scène d’amour sans détour, avec une nudité tout sauf dissimulée, et certaines vont jusqu’à dénoncer un concept proche du porno chic ;
  • aiment ou n’aiment pas, peu importe, mais se demandent surtout quel est le rapport avec des soins pour la peau et, plus généralement, si REN Skincare, marque plutôt niche mais à fort potentiel, ne voulait pas faire parler d’elle à tout prix (beaucoup d’internautes ont repris la fameuse expression « Sex sells », autrement dit « Le sexe fait vendre »).

Personnellement, et pour commencer, je trouve le décor sublime: ce spot a été tourne en Suède, dans un petit fjord a 4h de Stockholm. Forcement, je ne suis pas objective des qu’il s’agit de la Suède car c’est un pays que j’adore, et ce genre de baignades (mais avec mon maillot) m’évoque de superbes souvenirs de vacances d’été passées a Stockholm ou, malgré le fait qu’on soit dans une capitale, on peut se baigner dans ce genre de décor a deux pas de l’agitation citadine et sans craindre d’attraper je ne sais quelle maladie.

De plus, le choix de la Suède me parait on ne peut plus adéquat pour évoquer REN Skincare. D’abord car « ren » signifie « propre » en Suédois, mais aussi parce que les Suédois ont un rapport très proche a la nature : ils consomment beaucoup de produits naturels / bios / sains, adorent se balader dans la nature, et sont demandeurs de produits a la fois d’excellente qualité voire « high-tech », mais aussi sans sophistication superflue. Bref, ca colle parfaitement avec le positionnement de REN Skincare. Et le fait qu’il n’y ait quasiment aucun dialogue sauf le « Hur kanner du dig ? – Ren. » de la fin est en phase avec le discours simple et sans détours de la marque.

Concernant la nudité, je trouve que le niveau de détail est un peu trop pousse. Cela m’a légèrement mise mal à l’aise (bien que je trouve l’acteur tout a fait a mon gout et l’actrice vraiment jolie) alors que je pense être loin d’être la plus pudique. Selon moi, un petit peu moins d’insistance sur la fin de l’acte sexuel ainsi que sur les parties intimes montrées à la fin aurait été bienvenue. Apres, ce qu’il faut savoir mais que le visionneur lambda ne sait pas forcement, c’est qu’en général, les Scandinaves ne sont pas pudiques du tout ! Lorsque je me suis rendue dans un sauna traditionnel à la périphérie de Stockholm l’hiver dernier, j’avoue avoir été un peu gênée de devoir me doucher totalement nue avant d’entrer totalement nue aussi dans le sauna. J’ai ensuite fait la traditionnelle baignade dans un trou creuse dans la glace, mais, si mon fiance, mon ami suédois et moi-même avions revêtu notre maillot de bain avant de franchir la porte qui nous menait dehors, la plupart des locaux, hommes, femmes, vieux et jeunes, se baladaient tranquillement a poil, en toute insouciance. Donc non, si on connait cette coutume, on ne sera pas scandalise, mais si ce n’est pas le cas, je comprends qu’on peut être choque… L’explication du metteur en scène, c’est que cette nudité tout en simplicité exprime a quel point on peut être bien dans son corps et bien dans sa peau lorsqu’on utilise les produits REN. Ca se tient. Mais quelle proportion de potentiels consommateurs vont faire le lien ?

Maintenant, la question a un million (de couronnes suédoises) est : Pourquoi ? Pourquoi la marque REN Skincare a créé ce film? Et pourquoi maintenant, lors de leur 11eme anniversaire comme nous dit le site de la marque? Pas de budget comm’ l’an dernier pour les 10 ans l’année dernière? Pourquoi autant de nudité (la vidéo est clairement indiquée comme étant réservée aux plus de 18 ans)? Je suppose que la marque savait parfaitement qu’elle allait choquer une partie de la population, et du coup générer un buzz énorme – alors on peut légitimement supposer qu’elle a fait ca pour sortir de l’ombre. Car si REN Skincare a une présence honorable au Royaume-Uni, son pays d’origine, ainsi qu’une très bonne image notamment auprès de la presse féminine, elle reste finalement plutôt confidentielle. De plus, une vidéo, c’est facile a faire tourner sur les blogs, sur Facebook, Twitter ou par e-mail, et, vu le peu de dialogue, on peut en faire profiter ses amis même s’ils ne comprennent par l’Anglais… ou le Suédois !

Enfin, la dernière question que je me pose est : Ce type de buzz est-il en adéquation avec la marque ? REN Skincare ne risque-t-elle pas de perdre un peu de cette aura constituée de mystère, de marque réservée et discrète pour happy few ?

Pour moi, la marque est allée un poil trop loin : trop loin dans les détails, trop loin dans le buzz. Si le décor et l’histoire de ce film collent selon moi plutôt bien au positionnement de la marque, cette vidéo me laisse une impression de ‘on-veut-qu’on-parle-de-nous-a-tout-prix’ qu’en tant que consommatrice et marketeuse, je trouve un peu dommage pour une si joli marque.

Et vous, qu’en pensez-vous ? Choquées ? En admiration ? Perplexe ? Exprimez-vous dans les commentaires ou sur le sondage Facebook !

PS : Veuillez m’excuser pour les coquilles : ce billet a été rédigé avec un clavier QWERTY – je corrigerai les accents et autres une fois chez moi ! Merci de votre compréhension :-)

Read Full Post »

Tout comme Carohebdo qui m’a tagguée pour ce questionnaire qui fait le tour de la blogo beauté en ce moment, c’est la première fois que je me fais moi-même tagguer! Voici mes réponses aux questions concoctées par Caroline:

1/ Pourquoi avoir choisi d’intituler ton blog ainsi ?
Parce que je suis véritablement addict à la beauté, tant au sens personnel – je pourrais ouvrir un Sephora chez moi – que professionnel – j’ai lutté pour arriver à mettre un premier pied dans ce secteur il y a plusieurs années, et je ne compte pas en partir de sitôt! Et, bien sûr, parce que je suis française et réside à Londres depuis maintenant 2 ans et demi.

2/ Quel métier fais-tu dans la vie ?
Je fais du marketing pour une marque de cosmétiques.

3/Depuis quand es-tu passionnée de beauté ?
Contrairement à beaucoup de beauty-addicts, cette passion ne m’est pas venue de ma mère. Celle-ci se contentait d’un masque à l’argile verte tous les 36 du mois, et d’un peu de khôl et de rouge à lèvres cuivré (je me souviens encore de l’odeur) les jours de fête…
Pour ma part, mon premier contact avec les cosmétiques date du CP, quand, quelques jours avant le Carnaval, ma meilleure amie avait apporté en classe une palette de maquillage pour enfant que sa mère lui avait achetée en prévision de son déguisement de princesse. Aussitôt sortie de classe, j’ai supplié la mienne de m’acheter exactement la même. Je me souviens parfaitement de la forme, des couleurs etc.
Côté soin, je suis tombée dedans à l’âge de 10 ans : arrivée dans un nouvel établissement scolaire à l’occasion de mon entrée en 6ème, je voulais soigner mon apparence et ai donc commencé à suivre scrupuleusement les conseils beauté des magasines pour adolescentes que je dévorais à l’époque.

4/ Quels est ton budget beauté par mois ?
Avant de travailler dans le secteur, ça pouvait monter assez haut, dans les 100€ par mois, voire plus parfois. Mais comme j’étais étudiante, je traquais tous les bons plan afin d’optimiser mes achats : promotions, cartes de fidélité, trocs et échantillons n’avaient aucun secret pour moi.
Maintenant, entre le fait que je sais quel est le prix de revient d’un produit, et mes expériences dans différentes marques qui m’ont permis de faire le plein (et de continuer grâce aux contacts que j’y ai gardés !), mes achats concernent soit des produits indispensables / à renouveler, ou, à l’occasion, un achat d’impulsion. Il y a quelques jours par exemple, j’ai acheté sur ASOS la poudre matifiante de Paul & Joe, vous savez, celle avec le motif « chats » – 28€ pour un produit aussi basique, sans l’avoir testé au préalable… le genre de trucs qui ne m’arrive qu’à la Saint-Glinglin !

5/ Tu ne pourrais pas vivre sans… ?
…anticernes ! J’ai un teint méditerranéen. Ca ne se voit plus vraiment au niveau de ma carnation vu mes années passées à Paris puis Londres, mais mes cernes violacés, caractéristiques de ce type de teints, ne me quittent pas ! C’est « génétique », et les nuits de 8h, l’absorption d’une grande quantité d’eau ou l’utilisation de soins contour des yeux hors de prix n’y ont rien fait et n’y feront jamais rien.

6/ Tes marques préférées en soins et/ou maquillage ?
Je n’ai pas de marques dont je suis absolument dingue, je suis assez girouette… En vrac, j’aime particulièrement Liz Earle, MAC, L’Oréal Paris…

7/ Quels sont tes icônes ? influences ?
Je ne m’intéresse absolument pas aux célébrités, actrices et compagnie, qui disposent d’une armada de maquilleurs, coiffeurs, esthéticiennes et manucures en permanence, et dont on ne voit de toutes façons que des images complètement photoshoppées. Mes icônes sont un peu plus terre à terre :
La première est Lisa Eldridge, maquilleuse britannique dont j’ai chanté les louanges dans ce billet. Cette make-up artist a un look élégant et naturel, et ses vidéos sont empruntes de talent, de pédagogie et de bon sens.
La seconde est Viola Holmgren, la suédoise qui tient le blog Killer Colours. Ses yeux magnifiques et sa peau nickel rendent la lecture de son blog agréable, et sa dextérité ainsi que son audace font de ses maquillages de véritables œuvres d’art. La cerise sur le gâteau : ses piercings, tatouages et cheveux lui donnent un look résolument rock, loin du cliché « passionnée de maquillage = bimbo articifielle ».

8/ Tes 3 produits de beauté indispensables ?
Là encore, c’est difficile à dire car je change tout le temps. Mais il y a quelques classiques vers lesquels je reviens systématiquement.
En soin :
– Visage – Cleanse & Polish Hot Cloth Cleanser de Liz Earle : pour moi, un des meilleurs nettoyants visage qui soit – je vous ai déjà tout raconté à son sujet ici puis .
– Corps – Crème de Corps Soy Milk and Honey Body Polish de Kiehl’s : j’adore ce gommage corporel pour son odeur réconfortante, sa texture onctueuse qui grattouille bien, et surtout le résultat sur ma peau – lisse, douce et hydratée.
– Cheveux – Ciment Thermique de Kérastase : un grand classique qui m’est indispensable pour faciliter mon brushing et protéger mes cheveux de l’agression du sèche-cheveux et du lisseur.
En maquillage :
– Eyeshadow Primer Potion d’Urban Decay : la découverte de ce produit a tellement changé ma vie que j’ai écrit un e-mail à la marque pour la remercier de l’avoir inventé, et ne cesse de le recommander à tout le monde.
– Blush Orgasm de NARS : cette teinte n’a pas volé sa réputation ; je l’utilise indifféremment pour compléter un maquillage aux couleurs chaudes ou froides ; la texture permet de moduler facilement l’intensité de la cette très jolie couleur.
– Liquid Quick Dry de Revlon : encore un produit qui m’a changé la vie ; j’adore changer souvent de vernis à ongles, mais avant la découverte de ce petit flacon, il faut bien avouer que c’était une expérience pénible que d’attendre le séchage puis redouter les traces du tissage des draps au réveil ; maintenant, j’applique une grosse goutte de Liquid Quick Dry 30 secondes après avoir terminé ma manucure, j’attends 5 minutes puis vais me coucher. Le lendemain je me réveille avec des ongles nickel, une couleur brillante et les contours des ongles nourris.

9/ Le produit que tu rêverais d’inventer ?
Une gamme de pilules magiques, qui auraient différents effets. La bleue ferait disparaître les imperfections. La verte ferait disparaître dans la nuit tous les poils à l’exception des cils, sourcils et cheveux. La rouge changerait les cheveux bouclés en cheveux lisses. Dream on…

10/ Ton odeur de soin préférée ?
Les odeurs « solaires » comme l’héliotrope, le frangipanier… En fait, je rêverais que Serge Lutens lance une gamme de produits complémentaires à son chef d’œuvre Datura Noir dont je suis absolument dingue.

11/ Ton prochain achat beauté/make-up ?
J’ai tendance à faire une confiance aveugle dans les conseils de Lisa Eldridge, par conséquent j’ai très envie de m’offrir un produit qu’elle utilise à chacun de ses tutoriaux : Secret Camouflage de Laura Mercier.

A mon tour!

Voilà, maintenant c’est à moi de transmettre ce tag à 11 de mes bloggueuses favorites, j’ai nommé : Sapphire, Fleur de Cerise, Juste Sublime, Poupoune, Poc, So, Sasha, Vandiolosa, K0rn Peachy, Magali, Fash. Voici les questions :
1/ Vis-tu en ville ou à la campagne ?
2/ Quel est ton blog beauté favori ?
3/Ton obsession, c’est plutôt le maquillage ou les soins ? Pourquoi ?
4/ Es-tu plutôt achat en ligne ou en magasins ?
5/ Combien de temps passes-tu à te crémer et maquiller chaque matin ?
6/ Quel est ton parfum fétiche ?
7/ Te démaquilles-tu vraiment tous les soirs ?
8/ Quel est le pire beauty faux-pas selon toi ?
9/ Quel produit mythique / qui créé le buzz t’a déçue ?
10/ A quelle bloggueuse / célébrité, aimerais-tu chiper sa technique de maquillage / sa peau parfaite / ses cheveux de sirène ?
11/ Quelle marque étrangère aimerais-tu voir débarquer en France ?

Les règles :

1. Vous devez poster les règles.

2. Chaque personne doit écrire 11 choses à propos d’elle sur son blog.

3. Répondez aux 11 questions, puis créez 11 nouvelles questions pour les personnes taguées.

4. Vous devez choisir 11 personnes et mettre un lien de leurs blogs sur votre post.

5. Rendez vous sur leurs blogs afin de leur dire qu’ils/elles ont été tagués.

6. Ne faire aucun tag sans les prévenir.

7. Vous devez obligatoirement taguer 11 personnes.

Read Full Post »